Portfolios

Rétrospective sur le travail d’Hilla Becher, « monstre » de la photographie de paysages industriels.

berndhilla_becher_3

 

Décédée ce samedi 10 octobre, Hilla Becher a été, avec son mari Bernd, l’une des plus grande défendeuse d’une esthétique peu commune: celle des montagnes de charbon et des maillages d’acier.
 

Depuis les années 60, les époux ont marqué toute une génération de photographes en enseignant à l’Académie de Düsseldorf leur amour pour les formes pures, brutes et saillantes. La distance de leur objectif, en position frontale face aux sujets qu’il capture, accentue avec force l’impression de paysages grandioses et déshumanisés chers à l’esthétique allemande des années 20.
 

L’état des lieux du monde industriel qu’ils ont entrepris fut le travail d’une vie. Ils y recensent toute sorte de hauts-fourneaux, silos, fours à chaux, chevalements, usines… en Allemagne et à travers le monde.
 

Dans les années 70, à une époque où rares sont ceux qui s’intéressent au patrimoine industriel, ces séries sont interprétées comme l’application photographique de l’art conceptuel et minimal. Mais depuis les années 90, beaucoup y voient une fresque témoignant de la beauté de vestiges malmenés par les crises économiques.
 
 

Un travail d’une beauté glaciale à découvrir sans nul doute!
 
 

Bernd & Hilla Becher. Charleroi-Montignies, B. (1971)
 

bernd-et-hilla-becher-photo-06
 

bernd_y_hilla_becher_oscarenfotos_17
 

© Bernd e:and Hilla Becher. Youngstown US Steel, Ohio, USA 1981:83.
 

bernd-et-hilla-becher-typologie-photo-07
 

© Bernd e:and Hilla Becher. Ensley, Alabama, USA, 1983.
 

© Bernd e_and Hilla Becher. Neuves Maisons, Lorraine, 1986.
 

284_BHB-01037_Ind-Facade_p110_Typ Cat
 

bernd_y_hilla_becher_oscarenfotos_5
 

bernd_y_hilla_becher_oscarenfotos_17
 

bernd_y_hilla_becher_oscarenfotos_24
 

bernd_y_hilla_becher_oscarenfotos_26
 

bernd-et-hilla-becher-typologie-photo-05
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.