Brèves

« #COP 21 : Les initiatives locales les plus insolites pour la sauvegarde de la planète » paru sur Demain la Ville

WeCup-620
 
 

guillemets-ouvrantLa COP 21 débute aujourd’hui et nombreuses sont les personnalités, chefs d’états, personnalités engagées, institutions privées ou publiques qui se préparent depuis longtemps à cette grand-messe sur le réchauffement climatique.

 
 

Parallèlement à cet important évènement, des collectivités et des particuliers poursuivent au niveau local leurs engagements pour le climat. Et certains ne font pas dans la demi-mesure ! Des oeuvres d’art réalisées grâce au recyclage des habitants, des urinoirs publics destinés à recycler l’urine, des machines installées dans le métro qui permettent de payer son ticket en recyclant ses bouteilles usagées… Voici un panorama des idées les plus insolites et responsables !
 

Et si pour changer réellement notre influence sur le climat, il nous fallait une révolution de pensée ? Et si les codes régissant notre société, nous empêchaient aujourd’hui de libérer notre pouvoir créatif en vue de la sauvegarde de la planète ? C’est un des constats que l’on pourrait supposer comme étant à l’origine de la dernière invention écologique mise en place dans la ville de Rotterdam aux Pays-Bas.
 

Comme dans de nombreuses villes européennes, les festivals sont légion et contribuent à la vitalité d’une région urbaine et également rurale. Néanmoins, l’un des aspects les plus contraignants de ce type de rassemblements reste la montagne de détritus accumulés par les festivaliers et répartis dans toute la superficie (et plus encore) du lieu dédié. Mais en juin dernier, la bonne idée est venue du Studio Squash, un atelier de design basé dans la ville portuaire néerlandaise. Plutôt que de contraindre les festivaliers à systématiquement jeter leurs gobelets en plastiques dans des poubelles sans grand intérêt, les designers néerlandais ont souhaité rendre le tri utile, ludique et…. démocratique !
 
 

Pour lire la suite de notre article : Cliquez-ici

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.