Portfolios

« By the silent line » ou le paysage fantomatique de la Petite Ceinture de Paris

Un chemin de fer abandonné, le passé des rails enfoui par la nature qui a repris ses droits depuis bien longtemps…

 
C’est le paysage laissé par la Petite Ceinture de Paris qui n’accueille plus de trains de voyageurs depuis 1934.

 

C’est un photographe, Pierre Folk, qui a décidé de passer ses quelques dernières années à explorer ce territoire perdu et méconnu des parisiens : « Comme un fleuve, ses rives changent constamment au fil du temps, mais il persiste. Herbes, fleurs et petits arbres poussent sur son lit. Le vestige est devenu une frontière sur la frange de la société. »

 

Un paysage fantomatique, oublié, long de 32 kilomètres qui ne demanderait qu’à être reconverti. Pierre Folk, évoque dans ce sens, ce que fut la création de la Promenade plantée de Bastille, véritable coulée verte parisienne, reconvertie elle-même à partir d’une ancienne ligne de chemin de fer.

 
 

Des images incroyables à découvrir ou à redécouvrir…

 
 

1

 

2

 

3

 

4

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17

 

18

 

19

 

20

 
 
 

Vos commentaires

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.