Brèves

Des pistaches pour créer une nouvelle ville écologique en Turquie

Pistachio_macro_whitebackground_NS

 
A 11 km de la ville de Gaziantep en Turquie, les autorités projettent de construire une nouvelle ville de 3.200 hectares. L’information serait passée sous-silence si une caractéristique majeure des raisons de son développements n’avaient pas existé. En effet, la première ville écologique du pays, accueillera des bâtiments (privés comme publics) chauffés grâce à la combustion de coques de… pistache !
 

Conçu pour accueillir 200.000 personnes, comme l’a indiqué Seda Muftuoglu Gulec, experte en construction environnementale à la municipalité de Gaziantep, cette nouvelle ville tirera son électricité de la production de pistaches du pays, qui selon la Fao (Organisation de l’Onu pour l’alimentation et l’agriculture), figure parmi les quatre plus grands producteurs mondiaux, avec l’Iran, les Etats-Unis et la Syrie.

 

Pas moins de 6.800 tonnes de pistache ont été exportées depuis la Turquie en 2013, ce qui a généré une recette de l’ordre de 80 millions de dollars. Ce fruit, utilisé dans les desserts traditionnels, gâteaux, glaces et autres confiseries, peut donc se destiner à un tout autre usage: la production d’énergie thermique.
 

Une compagnie française spécialisée dans la construction « verte » – est responsable des études de faisabilité. Ces études préliminaires se sont jusqu’à présent avérées satisfaisantes qu’à 60%. Il reste maintenant aux autorités locales de poursuivre leur examen avant de donner un feu vert définitif.

 

Dès que ce sera le cas, la nouvelle cité pourrait être créée « dans un très court délai » selon Seda Muftuoglu Gulec.

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.